Blog MonTicket.re - L'info et toute l'actualité culturelle à La Réunion


Musique

Amir revient au mois d’octobre !


Comme un goût de « pas assez », Amir revient dans l’île au mois d’octobre prochain. Tombé amoureux de La Réunion et de ses habitants, c’est chez nous qu’il clôture sa tournée de trois ans…

Amir

Lors de votre dernier passage dans l’île, vous étiez parrain de l’événement Miss Réunion, qu’avez-vous retiré de cette expérience ?
Amir : « C’était un moment très convivial passé en compagnie des miss l’année dernière mais au-delà des jolies filles, ce que je retire de mon voyage à La Réunion, c’est surtout la beauté des paysages qui m’a frappé avant toute chose. J’avoue avoir eu la chance de dormir dans les plus beaux hôtels, de manger dans des restaurants merveilleux, de visiter les cirques en hélicoptère. Je suis allé en mer et j’ai pu apercevoir des baleines au large. J’ai rencontré des personnes fantastiques, et tout en visitant l’île, j’ai su de suite que je ne mettrai pas très longtemps à revenir ici. »

 The Voice a révélé vos talents, est-il plus simple de se faire sa place en utilisant la voie des émissions de télé-crochets ?
Amir : « Oui, je pense que je suis arrivé à un moment où les télé-crochets étaient un bon moyen pour se faire connaître, comme les radios crochets à l’époque. L’efficacité de l’émission et des réseaux sociaux a été déterminante dans ce processus en ce qui me
concerne. En faisant The Voice, je n’imaginais pas les conséquences mais, il serait faux de dire que je ne m’y attendais vraiment pas. Disons que j’ai mis toutes les chances de mon côté pour parvenir à mon rêve. »

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Amir : « La vie ! Savoir apprécier les choses simples de la vie requiert parfois un oeil observateur et pouvoir exprimer ses sentiments de façon limpide se révèle souvent compliqué au final. Je m’inspire de ce qui m’entoure. On ne connaît pas la recette du tube, 

Amir

Amir

de la bonne chanson. Mais j’aime écrire, j’apprécie de chercher et trouver les mots justes. Je ne fais pas la course à l’écriture mais j’ai des impératifs et cela ne me dérange pas. Pour composer, je ne prends pas du temps, je prends le temps. »

Le plus difficile dans votre métier ?
Amir : « Le plus compliqué est de conserver une image heureuse des choses de la vie malgré ce qu’il se passe dans le monde. La notoriété peut modifier la façon dont un artiste appréhende la vie et moi, je tiens à garder les pieds sur terre. Il peut y avoir un décalage entre l’artiste et l’être humain, il faut apprendre à le gérer et aussi, à l’imposer au public pour faire respecter sa vie privée. Cette partie psychologique ne doit pas être prise à la légère car il faut bien prendre en compte le fait que l’on peut redescendre aussi vite que l’on est monté. »

Amir en concert au Petit Stade de l'est le 19 octobre 2019 à 20h. Billets en vente dans le réseau Monticket.re ©Yann_Orhan 
Infos et billetterie MonTicket.re : https://www.monticket.re/spectacle/detail/4480



Article rédigé par


Réagissez à cet article

Commentaires System WIDGET PACK