Blog MonTicket.re - L'info et toute l'actualité culturelle à La Réunion


Interview

Booder is back ! J'écris en me mettant à la place des parents


Il a laissé son bonnet, gagné en maturité, mais parle toujours depuis sa chambre dans le Dixième arrondissement de Paris. Booder vient pour la première fois à La Réunion avec un spectacle familial sans vulgarité. Échange avec un bosseur aux multiples talents.

La Réunion pour lui, c’est un rêve. L’humoriste Booder est de retour sur scène, seul. Dix ans après son précédent One man show, son spectacle fait salle comble partout ! Au menu : un parcours de vie drôle et fin, à voir en famille, avec son Xème arrondissement comme décors.

Booder is back, mais « is back » pour la première fois à La Réunion ?

Booder : C’est la première fois que je viens à La Réunion et c’est presque un rêve. Quand j’ai débuté, je rêvais de venir un jour jouer dans les îles. En plus, j’ai pas mal de copains Réunionnais à Paris et j’ai hâte de rencontrer ce public, qu’on me présente comme joyeux et très accueillant.

Ça s’appelle, « is back », parce que c’est mon retour sur scène tout seul, après les expériences du théâtre et du cinéma. Ça fait dix ans que je n’ai pas joué seul et ça me manque. Là, je peux m’écarter du texte sans gêner un partenaire, improviser !

Ça veut dire que le spectacle change dans chaque lieu ?

B : L’impro fait partie du spectacle. Par exemple, il y a un moment, où je fais monter des spectateurs pour interpréter avec eux, un morceau du texte de Cyrano de Bergerac. Quand j’arrive dans un lieu, je prends toujours un moment pour lire la presse locale pour interagir avec le public. Après c’est un spectacle universel, il parle à tout le monde. Il n’y a aucune vulgarité !

Booder au Marrakech du rire

C’est une approche qui tranche avec la tendance actuelle ?

B : Je respecte beaucoup ce que font les autres, mais ce n’est pas mon style. C’est plus difficile à écrire, parce que faire rire avec des grossièretés est plus simple. Quand j’écris, je me mets à la place des parents. Je me demande toujours si c’est un spectacle que j’irai voir avec mon fils qui a huit ans. Élise Lucet me disait que c’est le seul spectacle sur Paris, en ce moment qu’on peut voir en famille.

« Je suis passé au chapeau ! »


Est-ce que vous aurez votre célèbre bonnet blanc ?

B : J’ai changé, j’ai mûri, je suis devenu papa. Du coup, je suis passé au chapeau ! Par contre, je n’ai pas changé de lieu de vie. Je parle toujours depuis ma chambre dans le Xème arrondissement. J’y raconte mes déboires, la paternité, le monde qui est de plus en plus violent.

Côté écriture, vous êtes plutôt blagueur ou plutôt conteur ?

B : Je raconte des anecdotes... remplies de blagues ! Je joue aussi beaucoup sur les mimiques ou la gestuelle. Je puise mon inspiration dans ma vie et auprès de mes potes de toujours. Je viens d’un quartier populaire, où les gens connaissent le manque et pour pallier passent leurs vies à faire des blagues. Il y en a même qui sont plus drôles que moi ! Enfin, c’est pas pour jouer les causettes.

Des projets au théâtre, au cinéma, l’envie de jouer un rôle dramatique ?

B : Il y a beaucoup de comiques qui s’essayent au drame pour montrer qu’ils en sont capables et c’est tout à leur honneur. C’est vrai que quand on voit Coluche dans « Tchao Pantin », c’est la preuve que les comédiens sont capables de beaucoup. Je vais être honnête, ça ne me tente pas. J’adore faire rire les familles. Du coup, je refuse beaucoup de rôles qu’on me propose, où on me demande de jouer les méchants. Si on a envie de pleurer aujourd’hui, il suffit de regarder le JT.

J’ai plusieurs projets en cours. Je coécris une pièce de théâtre « un détective trop privé ». Au mois de septembre, je serai à l’affiche du « médecin imaginaire ». J’écris également mon propre film.

Une blague de Booder


Message vidéo de Booder depuis Paris

En direct de Paris, Booder a un message pour vous !

Pour rappel, Booder vient jouer son spectacle "Booder is back !" au Téat Plein Air de Saint-Gilles, le samedi 11 avril 2020.

"Booder is back !"
samedi 11 avril à 20h00 au Téat Plein Air de Saint-Gilles
Informations et réservations : https://www.monticket.re/spectacle/detail/2020041101



Article rédigé par


Réagissez à cet article

Commentaires System WIDGET PACK