Blog MonTicket.re - L'info et toute l'actualité culturelle à La Réunion


Artiste Réunion

Maya Kamaty : « J’avais envie de sortir de ma zone de confort ! »


C’est avec une nouvelle équipe que Maya Kamaty se lancera sur la scène des Francofolies le 9 mars. Elle y présentera son nouvel album « Pandiyé » aux sonorités electro planantes. Il a été l’occasion pour elle de sortir de sa zone de confort. Entre deux répétitions à La Cité des arts, cette bosseuse a pris le temps de revenir sur son aventure.

Il est sorti en mars 2019, l’album « Pandiyé » entraine Maya Kamaty vers des sonorités pop electro. Les fans ne s’y perdront cependant pas, car si la tonalité est différente, la douce nostalgie qui imprègne sa musique persiste. Le 7 mars prochain, c’est avec Bebass, derrière les machines, qu’elle présentera ce nouvel opus, lors des Francofolies de La Réunion, pour 1h15 de bonheur musical. Retour avec elle sur son nouvel univers.

Pandiyé - clip vidéo

Dans quel état d’esprit aborde-tu ces Francofolies ?

On répète, on répète, on répète ! Cette année, j’ai la chance d’être artiste associée à La Cité des Arts. Ça m’offre l’occasion de sortir de mon cadre et de me mettre dans une bulle. Là, nous utilisons ce lieu pour bosser de 10 heures jusqu’à pas d’heure. Nous travaillons un peu l’aspect scénique, mais nous voulons surtout optimiser la musique. Sur scène, Bebass a rejoint l’équipe, c’est lui qui gère les machines.

D’où vient l’envie d’aller vers l’électro ?

Comme je le dis souvent, je n’écoute pas du maloya vingt-quatre heures sur vingt-quatre. J’aime beaucoup la pop atmosphérique. Je ne suis pas du tout electro « boum boum », mais j’aime les ambiances de la pop atmosphérique : Björk, Portishead, Massiv Attack, ou des groupes comme Asgeir ou Halfmoon run. L’approche électronique change nos méthodes d’écriture.

Half Moon Run - ce que Maya Kamaty écoute par exemple

Qu’est-ce que ça t’a apporté musicalement ?

C’est une autre manière d’aborder le morceau. On travaille du son qui ramène des mélodies. J’ai pu avoir quelque chose de plus gras, avec plus de basse, mais aussi avec des atmosphères et des textures différentes. Je voulais sortir de ma zone de confort. On a mis deux ans à sortir cet album. Au début, certains morceaux étaient acoustiques et il a fallu les retravailler.


C’est un peu le retour à la Réunion, ces franco ?

Ce sera surtout le premier concert avec Bebass. Nous avons arrêté la tournée de « Santié Papang » en 2016.

En général, on demande aux artistes venus d’ailleurs : comment, ils perçoivent le public Réunionnais du coup, on a envie de te demander, comment c’était ailleurs ?

La compréhension des textes change, bien sûr ! Ailleurs, le public est très curieux de ce que nous jouons. Ici, on a encore beaucoup de gens qui ne nous connaissent pas, même s’il y a des fidèles. Ça nous fera plaisir de les retrouver.

Un retour sur ton premier allbum sur scène ?

Nous jouerons un seul morceau de mon ancien album et nous présenterons surtout « Pandiyé ».

Maya Kamaty - Album Pandiyé

Si vous voulez la voir sur la scène des Francofolies de la Réunion 2020

samedi 7 mars à la Ravine Blanche Saint-Pierre
Informations et réservations billetterie
https://www.monticket.re/spectacle/detail/4901 ou https://www.francofolies.re



Article rédigé par


Réagissez à cet article

Commentaires System WIDGET PACK